depuis septembre 2000

retour accueil


Actualités

Agenda

Etonnements

Notes d'écriture

Notes de lecture

Webcam

Bio

Biblio

La Réserve, 

Central

Composants

Paysage et portrait en pied-de-poule

1937 Paris - Guernica
    
CV roman

Bestiaire domestique

Retour aux mots sauvages

Ils désertent

Faux nègres

Journal de la Canicule

Vie prolongée d’Arthur
Rimbaud

Sans trace


Littérature 
du travail

pages spéciales


Archives

 

 

Étonnements



Carlos Ghosn et Pierre Lefaucheux : l'un possède trois nationalités, l'autre fût compagnon de la libération. L'un, paraît-il, a gardé en réserve plusieurs modèle de la Renault Vel Satis qu'il affectionne, l'autre conduisait une Renault Frégate. L'un est au Liban après une fuite rocambolesque, l'autre est mort dans ma ville d'un accident de la route dans sa Frégate après plusieurs tonneaux un jour de verglas. Les deux ont comme point commun d'avoir été PDG de Renault.
Je pensais à Carlos Ghosn et à l'indécence d'une fuite que seul les puissants peuvent organiser, lorsque je suis passé devant la stèle qui marque l'emplacement de l'accident de son prédécesseur (stèle si peu voyante qu'il faut vraiment connaître l'histoire pour s'en rappeler). Pas loin du monument, les gilets jaunes venaient en effet d'installer un baraquement où, à peine à l'écart du rond point qu'ils occupaient un an auparavant, ils tentent de retrouver la camaraderie qui les avait unis, faute d'actions concrètes. J'imagine que peut-être l'un d'entre eux a été voir ce qu'il y avait d'inscrit sur la stèle voisine, est resté en chasuble jaune bien campé sur ses jambes devant la mention du PDG mort dont le corps désarticulé avait été retrouvé là.
Et pourquoi j'évoque cette anecdote ? Probablement parce que l'actualité, les évènements, les faits divers se succèdent à un rythme effréné et finissent toujours par s'effacer. Lefaucheux fauché ici en 1955 : qui s'en souvient chez Renault ? Et Ghosn ? Combien mettra-t-il de temps avant qu'il ne tombe à son tour dans l'oubli ? J'espère en revanche que l'indécente retraite de 800 000 euros qu'il compte réclamer en justice, soit 50 fois celle d'un ouvrier de l'automobile tombera en revanche dans les oubliettes : quel travail organisé par un aréopage de directeurs peut justifier cela ? Sale temps en effet pour les PDG, notamment ceux qui fuient devant les responsabilités : au bout de dix ans le PDG d'Orange, à l'époque encore France Telecom, Didier Lombard ainsi que deux autres adjoints ont fini par être condamnés récemment à de la prison ferme. Ouf, on n'y croyait plus.
Le gilet jaune, à présent, est rentré dans sa cabane : il fait froid, camarades, trinquons, dit-il en levant son verre au destin et à l'espoir.
(13/01/2020)

 

Bilan des courses 2019, courses à pied bien sûr et pas celles en supermarchés ou magasins : 815 km de footing, 400 de vélo et 330 de marche, au total 1475 km. C'est bien moins que l'année passée, presque deux fois moins, et la distance Paris-Moscou que je me vantais avoir effectuée avec mes petits muscles (note d'étonnements du 07/01/2019), s'est réduite à un Paris-Rome. Mais l'entraînement dévolu au premier marathon (et probablement le seul que je ferai) que j'avais couru l'année précédente, n'a pas été renouvelé. Ceci dit, j'ai tout de même couru une moyenne de plus de 15 km par semaine. La seule compétition à laquelle je me suis inscrit a été la 100ème édition de Sedan-Charleville, 24 km parcourus à un train de sénateur mais toute de même accomplis. Ajouter à cela une légère blessure à la cheville et un retour prudent aux petites foulées, des balades à Cabourg et en Équateur à 5000 m. La déception aura été le peu d'assiduité en vélo et moi qui espérait rallier Sarajevo en 2020, c'est râpé par manque d'entraînement. L'innovation aura été tout de même l'acquisition d'un tapis de course pour Noël qui m'a déjà permis d'accomplir 70km et de garder souffle et jambes pour des sorties sur le terrain. Lorsque la passion qui me faisait sortir par tous les temps s'émousse, le tapis de course est un excellent refuge lorsqu'il pleut ou qu'il gèle dehors : plus d'excuses ! Résolutions pour 2020 : 20 Km de Bruxelles… à suivre…
(06/01/2019)